dimanche 31 juillet 2011

La cabane au fond du champ des moutons

Opération : petit abris pour les moutons. Enfin première structure rapide en matériaux de récup qui sera solidifiée si besoin un peu plus tard, voir isolée en botte de paille si j'ai du rab mais ça m'étonnerait.


Donc très simple à base de 5 palettes, quelques restes d'osb pour faire des traverses pour le toit, un rab de bâche (doublé) pour le toit. L'ouverture est à l'est pour que cela ne se mouille pas trop (pluie de l'est vraiment très très rare).  C'était super rigolo quand je bricolais dans leur champ, Verlaine et Torki venaient regarder ce qui se passait :) Ils sont bien curieux ^^

Sinon y'a eu des visiteurs sur le chantier ... du vandalisme gratuit avec des clous sur notre table de jardin ... elle est belle notre époque ! ;)

Sinon j'ai acheté un peu de matos pour préparer plusieurs trucs dont la pose des menuiseries qui approche et puis aussi le début de l'enduit à l'étage et la fin de la pose des bottes de paille.

A ++

lundi 25 juillet 2011

Finitions du RdC : le sud

Il nous restait un truc à faire : combler l'espace entre les lambourdes pour couper une partie du pont thermique de l'étage. Le reste sera fait par l'extérieur.

On l'avait déjà fait sur la partie nord mais je vais redétailler notre technique de la mort qui tue qu'on a mis au point avec les ingénieurs de la Nasa ... sisisi rien que ça :) ils ont des projets de fusées écolos en ossature bois/paille/terre propulsées au méthane de compost. Un truc de ouf.

Donc on commence par poser du grillage qu'on attache sur la partie haute par 2 clous. On voit pas bien les clous mais c'est des clous à tête bien large pour bien fixer le grillage.
Ensuite on bourre avec de la paille en vrac, étape toujours sympathique.
On fait ça partout, ça va assez vite mine de rien. Par contre il faut faire attention au grillage : il est fin et les coupures/blessures/griffures en tout genre arrivent très très vite.
Après on pose de l'enduit dessus. Il faut prendre le temps de le poser pour qu'il recouvre bien le grillage et qu'il tienne bien. On met une première couche assez fine pour que cela "prenne" et que ça devienne rigide (le fin c'est genre 1cm). On ajoutera de l'épaisseur ensuite.
On voit ici la position de travail très, eux, bah les bras en l'air quoi ça fait les muscles :)
Voila ce que cela donne par exemple. On a profité pour monter correctement tous les endroits où on a un mur pour que cela dépasse le niveau du faux plafond.
Au dessus de la baie vitrée plutôt que monter une grosse quantité de terre pour atteindre l'épaisseur des murs avec des bottes de paille, on a opté pour un décrochement. La photo ci dessus est prise de dessus. En bas on voit un bout de mur avec une botte et en haut c'est le départ au dessus de la baie vitrée.
Et ici une petite vue au dessus de la baie vitrée avec Myriam qui pose la fin de notre machine (on avait un peu de rab).
Et voila. A 2 cela nous a pris environ 4h (env 1h30 pour la pose du grillage et mettre les clous partout pour l'accroche, 30 min de machine, puis ensuite 2h de pose ) et pas mal de petites blessures à la c** sur les mains à cause du grillage. On a une semaine pour guérir :D


Sinon en causant sur la chantier, avec Myriam on c'est aperçu, que depuis le début du chantier, on a jamais eu besoin de 'revenir en arrière', c'est à dire défaire ou casser un truc qu'on avait réalisé. On a toujours adapté nos p'tites erreurs ou corrigé le tir mais jamais besoin de tout péter pour refaire.

J'espère que ça durera, car pour le moral c'est quand même bon d'aller de l'avant plutôt que d'être obligé de revenir sur son travail. Un truc de sûr, c'est qu'il faut toujours se poser le temps qu'il faut tant qu'on a pas trouvé une solution satisfaisante à un problème. C'est important de ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Ça parait évident mais c'est vrai que quand le chantier est commencé on a plus souvent envie de passer du temps à faire qu'à réfléchir. Voila, petit réflexion du matin :)

A ++

dimanche 24 juillet 2011

Finitions du RdC

On continu dans les finitions du rez de chaussé : monter les murs assez haut pour atteindre le niveau du faux plafond.
video

Un bon truc de fait :) On tracera le niveau du faux plafond au bleu dessus quand ce sera un peu plus sec pour se rendre compte.

A ++

vendredi 22 juillet 2011

Meetic chez les moutons ...

L'agence de rencontre des moutons est fière de vous présenter un tout nouveau couple !


On leur souhaite plein de bonheur :D bon même si la rencontre fut un peu 'mouvementée' vu que Verlaine collait un peu trop sa promise qui lui faisait savoir avec de virulents coups de tête ... mais au bout d'un moment la faim à repris le dessus et il se sont mis à manger ...

A ++

mercredi 20 juillet 2011

Le premier résident est arrivé !

Il s'appelle Verlaine et il est trop mignon :)




Un mouton d'Ouessant (bélier) qui devrait en principe avoir une compagne très rapidement :)

Bienvenue à lui et merci aux généreux donateurs ^^

A ++

lundi 18 juillet 2011

Tu montes ?

Les hauts des murs lors de la pose de l'enduit n'étaient pas tous montés assez haut.
Le plafond du rez de chaussé sera en plâtre, fixé sur des rails, à 5 cm en dessous des lambourdes. Il faut donc que l'enduit monte à moins de 5 cm des lambourde pour, d'une part qu'on est pas de vides tout moches et d'autre part rendre l'enduit du rez de chassé jointif avec celui de l'étage (super important pour la solidité de l'ensemble et la diffusion de chaleur).

Donc en commençant par le mur Nord qui était bien trop bas on remonte le niveau. Certains endroits sont tellement bas qu'il faudra faire en deux fois.

On vois bien la couche fraiche sur la photo. Avant de poser l'enduit pour qu'il colle bien avec celui déjà sec, on le mouille à l'eau et ensuite on pose le frais dessus. Ça colle bien :)

Et sinon j'avance tranquillement l'applique du salon par petites hauteurs. Ca commence à bien prendre forme ^^


Finie cette sympathique semaine avec pleins de jours sur le chantier ... à nous le travail ... youpi  -.-

En principe les premiers habitants de notre maison vont arriver cette semaine ;)

A ++

dimanche 17 juillet 2011

Fin (provisoire) du RdC

On a terminé le rez de chaussé ! Enfin terminé ... il reste encore tout les hauts à faire et les jointures avec l'étage pour que l'enduit soit bien continu mais ça fait tout de même plaisir d'avoir terminé le dernier tronçon au sud hier ... dans le vent et la pluie pour fêter ça :)



Plus ça va plus on se dit que bientôt il va falloir monter l'enduit à l'étage :)

vendredi 15 juillet 2011

Et si on plantait des poteaux ?!?

Et oui plantons donc pleins de poteau en châtaigner :)


Pis maintenant qu'ils sont là on a qu'à mettre du grillage :)

Mais alors à quoi que cela va bien pouvoir servir tout ça ?!?
video

Les moutons devraient arriver dans les semaines à venir (soit la prochaine soit celle d'après).

A++

lundi 11 juillet 2011

Face Sud

Le gros du boulot d'hier c'était sur la face Sud. J'ai bien avancé et réalisé le premier tronçon à l'extérieur :) Je l'ai fait pour aider à stabiliser la rangée de bottes un peu esseulée que j'avais commencé à enduire la veille et qui bougeait pas mal.

Alors voila le terrain de jeu :)
 Je commence par 'tondre' à la débroussailleuse et comme c'est l'extérieur une petite coupe à 45° en bas pour la goutte d'eau.
 Ensuite c'est parti pour la barbotine :
 
Sur le coté contrairement à d'habitude je préserve bien le bois pour ne pas qu'il soit recouvert de paille car mes menuiseries sont à l'extérieur sur l'ossature. Ici une porte viendra se poser sur l'ossature.
Et en y regardant de plus près que vois je ? un truc auquel je n'avais pas fait attention et ou le charpentier à bien raté son coup ... :/ A certains endroits tout va bien sur le montant horizontal qui forme le haut de la porte, comme ici par exemple pour la porte d'entrée :
 Puis à d'autre au lieu de prendre une planche de l'ossature de la bonne taille il a pris une chute d'autre chose ... oh pas de bol ça ne fait pas la même taille et cela dépasse ! Ben zut alors ... ce petit ton ironique vise à montrer que je suis un peu énervé à ce moment précis sur le chantier et même encore ce matin en rédigeant le message ;)
 Bref il va falloir rattraper ça je ne sais pas comment au moment de la pose. Il y a entre 5 et 10 millimètres je pense. Je n'ai pas encore mesuré.
Bon revenons à nos moutons. J'isole l'écart entre la lisse basse et la sablière avec de la laine de mouton (en tassant) puis par dessus une bande de liège. Cela ne devrait pas trop 'fuir' comme ça.
Ensuite je pose la première couche d'enduit de corps sur le tout.
Je modèle un peu le bas (coupe à 45°) mais je finirai avec la couche de corps suivante. La grande question étant : est ce que l'enduit peut/doit toucher le liège ou non ... ça me promet de belle nuits de réflexion ^^'
Sinon comme j'étais un peu à fond avec un fort besoin de me vider la tête (beurk le travail de la semaine) j'ai terminé une bande au nord et du coup on peut dire que le mur nord est terminé, le mur est est terminé et que le mur ouest est terminé :D 
Bon terminé est un bien grand mot car il reste le haut à bien travailler pour faire la jointure correctement avec l'étage et monter assez haut pour être au dessus du niveau du plafond.
Et puis comme j'en avais encore à vider (de l'enduit et des trucs dans ma tête) j'ai réalisé l'angle intérieur sur le sud. Technique du grillage avec le bourrage paille. C'est vraiment top comme technique, je vais super vite à faire ça maintenant. Je fixe le grillage que d'un coté, je bourre environ 80 cm à la main, je referme et j'enduis le bord du grillage pour le fixer. Je remonte comme ça toute la hauteur puis ensuite je redescend en enduisant tout le grillage. Ça durcit en séchant et on peut travailler directement dessus. J'essaierai de vous faire un petit 'didacticiel' sur le sujet tout en photos :)

Aller c'est reparti pour une semaine de taf ... -.-

A++

dimanche 10 juillet 2011

Et c'est reparti !

On s'arrête une semaine pour faire autre chose et cela me donne l'impression qu'on a arrêté depuis 3 mois ! Il me manque vite le chantier et c'est dur de ne pas y aller en fait.

Cette semaine on a reçu les fenêtres. Une petite déception sur la porte d'entrée ou on ne c'est pas compris avec le menuisier sur ce qu'il y avait à faire. Du coup on se retrouve avec une porte droite et non une au coins arrondis. Vraiment déçus mais pas grand chose à faire.

Après ça reste du beau travail. Le bois est joli et toutes les fenêtres/portes sont vraiment belles. Ça fait plaisir :)

Sinon petit tour d'horizon sur le séchage qui n'a pas besoin de nous pour avancer lui ^^

Le mur Nord est vraiment bien avancé :

 Le plus impressionnant à l'Est : c'est quasiment sec en apparence !
 Le mur Ouest le plus humide encore mais le plus récent. De bonnes zones sont déjà sèches.

Et puis avec un peu de barbotine qui a commencé à sécher je me suis dit que la consistance était parfaite pour faire des briques :)

J'ai comme idée derrière la tête de faire un rocket stove, merci à Fred qui est venu sur le chantier de m'avoir faire découvrir ça :)

Cela ressemble à ça :

Petite vidéo sur la fabrication toute simple :
Assez sympa non ? :)