mercredi 31 août 2011

P'tites news

Aller on commence par des p'tites news des moutons :)

 Un p'tit bisous de Torki qui nous appelle dès qu'on arrive ... un vrai mouton de garde.


 Et sinon le petit Verlaine qui pousse.


Coté pignon ouest maintenant :) Il est badigeonné, j'ai placé pas mal de torchis pour niveler et j'ai colmaté le 'trou' sur toute la hauteur formé par le poteau qui tiens la poutre faitière. Technique grillage/paille en vrac encore une fois. On va pouvoir commencer à poser la première couche d'enduit.


De l'autre coté (pignon Est) ça sèche super bien. Le mur craquelle, moisi un peu et quelques grains de blé germent : tout va bien :)

Entre deux activités je fais un peu de torchis pour la cloison qu'on a commencé en bas. C'est presque terminé :)



Dans un autre registre : petit achat de matos :) Une visseuse à choc


Et une kalachnikov ... euh non une visseuse à placo avec bande de vis :) Fini d'échapper la vis en haut de l’escabeau avec une main qui maintient une plaque au plafond :)


J'ai aussi commandé un laser qui devrait arriver cette semaine. Ce sera super utile pour faire les niveaux des plafonds, cloisons etc ...

Et sinon je voulais vous proposer une magnifique photo d'une maison à coté de chez moi qui va concourir pour le prix de 'La rénovation dans le respect de l'existant'.

Je vous laisse apprécier :)


Bonne nouvelle j'ai mon cousin qui vient la fin de semaine pour nous aider, ça fait bien plaisir :) On va pouvoir avancer un bon coup !

A ++

lundi 29 août 2011

Pignon ouest : on avance

On est donc parti pour avancer au maximum sur le pignon ouest.

Mise à niveau de la partie qu'on a déjà bien commencée, c'est tout joli :)


Et barbotinage de l'autre partie. Pas mal de torchis aussi pour niveler tout ça et on va avoir un bon bout de grillage/paille à mettre comme l'autre coté. Mais bon ça devrait aller assez vite vu que la paille en vrac est à environ euh ... 2m :)


Vala tout pour ce weekend :) on est bien content, on attaque la dernière partie de pignon intérieur !

Sinon calculs pour tout le plâtre, grosses interrogations sur le freine vapeur ou non sur les rampants ... on va partir sans avec rail et plâtre ba13. Donc je vais passer commande aujourd'hui :)

A ++

samedi 27 août 2011

Et pendant ce temps là sur le chantier

On avance tranquillement :)

On a terminé la première couche d'enduit de corps sr la moitié du pignon.

 J'ai aussi fait le haut. Y'avait pas mal de 'trous' d'air et j'ai tout bouché :) C'est du au fait que les bottes ne sont pas enduites de l'autre coté donc cela laisse des petites ouvertures sur la dernière rangée de bottes qui est au dessus de la lisse haute. J'ai bien bouché vu qu'on habitera dedans avant d'enduire l'extérieur.
 On a aussi préparé un peu d'enduit d'avance (3 machines).
 Et puis le banchage avance pépère. C'est rapide à faire. Il faut vraiment trouver un moyen de faire une grosse quantité de torchis car après la pose va super vite. J'ai changé de serres-joints et c'est plus simple de mettre en place le coffrage :)
 Et voilou :)
Ce weekend on commence la dernière couche sur le pignon : on fait les niveaux :)

Sinon pour info : l'enduit de finition est bien sec. Pas trop grand chose à redire, c'est joli, doux mais le lin ça sent fort ...

A ++

jeudi 25 août 2011

Premiers tests enduit finition

Alors hier on a réalisé les premiers tests d'enduit de finition avec la recette 'Rijven'.

Mais avant on terminé de mettre de la barbotine sur le haut du pignon ouest (la partie très en hauteur), on a fait une machine d'enduit de corps. On a aussi continué un peu notre cloison :)


Ca durci super bien ce que j'avais fait la veille et cette technique pour faire une cloison est quand même pas mal du tout :) A ce demander si je vais pas faire ça en haut ^^ En tout cas je vous conceille d'essayer une fois pour vous rendre compte.

Alors sinon le test d'enduit de finition. La recette du bouquin de Rijven c'est en gros :
- du sable tamisé
- de la barbotine
- du fromage blanc 0%
- Œuf et huile de lin

 Je ne suis vraiment pas persuadé de l'apport de l’œuf et l'huile de lin mais bon je test :) 

 On mélange le jaune et l'huile de lin et on ajoute le blanc ensuite.
 On ajoute la barbotine au sable (2 à 3 fois plus de sable que de barbotine).
 Du fromage blanc 0% pour la caséine.
 Le mélange avec l'huile de lin.
 Et on touille !
 La première fois il n'y avait pas assez de barbotine, le mélange était trop sec. J'en ai ajouté pour avoir une meilleur texture. Et zou la pose.
 J'ai humidifié la zone avant de poser et j'ai fait sur un endroit bien sec sans trop de fissures pour vraiment ne profiter que de l'humidité de ce que j'ajoute.
 Voila le rendu après la pose.
Encore un peu sec  mon gout et il a eu quelques craquelures durant le séchage. Il faudra sans doute le serrer un peu plus avec la taloche éponge.

Bref ce que je dirais de l'essai : je ne comprends toujours pas l'huile de lin et l’œuf. Le dosage Sable/Barbotine est vraiment à tester pour trouver le bon équilibre. Il faut avoir le nez dessus quand il commence à tirer pour talocher si besoin. Il faut que je fasse des tests avec des ocres :) C'est tout joli l'enduit de finition :)

Et sinon j'ai trouvé cette vidéo sur les enduits alors je vous la donne, elle est vraiment pas mal pour voir ds petits détails dans les gestes. (association Empreintes)



A ++

mercredi 24 août 2011

Mode turbo

Hier matin shopping bricolage et hier après midi du coup à fond !

13h12, arrivée sur le chantier.
13h14, j'ai changé le cordeaux de démarrage de la machine qui avait cassé.
13h15, les seaux sont remplis du reste d'enduit de corps.
 La cible : le pignon ouest première partie !
 13h22 : les 10 seaux d'enduits sont posés.
 Ooooh la bonne nouvelle : il en reste un peu dans le nid en haut :) Chouette, 5 seaux de plus :)
 13h24 : tout est posé.
Pas super envie de faire une machine surtout que j'avais une autre idée en tête ;)

Mon autre idée concerne le banchage ! Je voulais tester.

Alors comment ça se passe, le didacticiel du jour :) 

Je charge 10 seaux de paille en vrac, comprenez pas hachée.
 J'en verse la moitié sur une bâche histoire de pas salir le sol. Et je prépare de la barbotine.

Je me muni de mon broc récupéré dans la grange de mon grand père (la belle trouvaille !).
  • Broc : fourche d’acier à trois doigts, pour le foin.
    Au XIIe siècle, broc est un objet pointu, clou, broche (le maréchal-ferrant dit encore «brocher» pour mettre les clous dans le sabot). Au XVe siècle, on trouve broc, fourche de fer.
 Je prépare le coffrage et je prend un bon morceau de bois pour tasser. En passant il faut que je trouve des serres joints un peu moins grands ... ^^'
Je verse la barbotine sur la paille.
Je mélange.
Voila le résultat. Il faut que les brins soient recouverts mais pas détrempés. On entend les brins qui crissent quand on mélange.
On bourre allègrement avec le torchis.
On décoffre. Tadiiiin ! Ça tiens tout seul si c'est bien tassé.
Et c'est bien pratique parce que cela permet de monter un peu et de recommencer :)
 Voila le résultat après 3 étapes de coffrage. Note pour tout le monde : je pense qu'on peut prendre des planches bien plus hautes pour faire des hauteurs plus importantes à chaque coffrage (genre 30/40 cm d'un coup).
 Et voila le résultat !
Bien sympa cette technique. En plus ça consomme pas mal de paille en vrac et on a un sacré stock d'avance donc c'est parfait. On va pouvoir utiliser tout ça. On avait un peu peur d'avoir à en jeter.

Donc 14h18 je rentre chez moi.

Bon c'est possible que les heures ne soient pas les vraies ;)

Aller aujourd'hui un autre test sur le chantier, vous verrez ça demain.

dimanche 21 août 2011

Résumé de la fin de semaine

C'est sous une semaine de chaleur intense qu'on a continué nos petites affaires sur le chantier.

Tout d'abord on a terminé la paille ! Le pignon ouest est tout bien rempli :) J'ai terminé à la main par l'extérieur. Petite photo dédicacée aux assureurs qui veulent pas s'occuper des auto-constructeurs ... on se demande pourquoi ... ;)


Et puis une fois la paille terminée reste à ... remettre tout ça à l'abri pour l'hiver qui approche sisisisi j'vous jure il approche ;)

On a fixé la bâche sur la lisse haute. Deux parties pour les pentes et une partie pour le rez de chaussée. J'ai fait bien gaffe aux recouvrements pour l'écoulement de l'eau. J'espère que tout ira bien :)



Reste plus qu'à nettoyer le bord de la maison pour que le drain fasse son taf.

Voila pour le pignon ouest. Pour l'Est à présent, ça se passe à l'intérieur.

En début de semaine pendant qu'on posait les menuiseries Marion à entamé la seconde partie du pignon avec l'enduit de corps. On est reparti de là et on enchainé :)

Pour combler quelques écarts dignes du Colorado, Myriam à fait pas mal de torchis. Ça permet d'économiser de l'enduit de corps.


On a bien avancé puisqu'on a terminé :) Et voila le résultat on a un mur dans la salle de bain de fait !
Et pour finir un petit tour du propriétaire à l'étage.
video

J'ai aussi fait un peu de rangement de bois qui trainait partout sur le chantier.

Donc une bonne semaine de malade. On est un peu claqué et aujourd'hui on va y aller un peu à la cool je pense. Il faut qu'on prépare de la place pour attaquer l'enduit sur le pignon Ouest et il va falloir refaire un brin d'électricité pour l'étage (réservations).

Autre sujet en parallèle : les rampants.
Le test de l'autre jour n'est pas du tout concluant (ça baille toujours même séché et ce sont uniquement les clous qui tiennent l'ensemble) et du coup je m'oriente vers des plaques de plâtre ba13 comme pour les plafonds. J'ai fait mes petits calculs il faut environ 160m2 de ba13 rampants + plafonds. Du coup je regarde point de vue prix, équipement (visseuse à placo, lève plaque) pour faire ça le plus simplement possible.

A ++

vendredi 19 août 2011

Rocket Stove : done !

J'en avait parlé après l'avoir découvert grâce à Fred qui était venu sur le chantier pour nous aider un weekend : le rocket stove. C'est une sorte de gazinière au bois super pratique que l'on peut réaliser assez simplement.

Je me suis penché sur la technique en brique de terre qu'on a fait nous même.


Alors en avant pour la fabrication, qui reste très artisanale vous allez voir :)

Donc le support: je voulais pouvoir le déplacer, pas simple. J'ai découpé une palette dans la longueur à la tronçonneuse ce qui permettra de glisser 2 chevrons dedans et de porter le tout facilement.
Dessus j'ai posé un morceau de ma faitière que j'avais en rab. Coupée à la scie bien entendu ;) aller non à la tronçonneuse aussi sinon j'y serais encore déjà qu'elle a eu du mal.


Ensuite le premier étage. Mes deux briques au milieu je les ai ensuite coupé au 2/3 dans la hauteur pour avoir un petit décaissement pour le cendrier.
1er étage avec l'ouverture qui se dessine.
Second étage.
Troisième étage.

Et une brique devant pour le bois.
Je démonte tout et je maçonne avec une barbotine très épaisse. Ça se passe super bien. Je mouille les briques avant de mettre le 'ciment' et ça prend très rapidement.
Je lisse le tout avec un peu de reste d'enduit.
J'ai laissé séché l'après midi (et il fait bien chaud en ce moment) et puis zou : une flambée dedans pour cuire le tout.
Je me suis aperçu qu'en ajoutant un morceau de brique mono mur par dessus cela augmentait le tirage. J'avais vu ça à plusieurs endroits déjà. Il y a forcement un rapport entre la taille du foyer et la hauteur de la cheminée pour le tirage. Lequel j'en sais trop rien mais bon. Ça fonctionne :)

Et on fait chauffer de l'eau pour le thé, c'est pas royal ça ??? :D
Un petit passage en forêt plus tard pour chercher du bois et hop nous voila équipé pour pas bien cher pour faire notre popote sur le chantier.


Un truc : c'est important d'avoir du bois bien sec sinon ça fume, ce qui est logique mais ben chiant :)

Si vous avez des questions, des remarques n'hésitez pas à poster dans les commentaires :)

A ++